Un projet développé avec et pour nos adhérents

Le nouvel environnement digital de travail du Symop est le fruit de longs mois d’échanges et de collaboration. A quelques semaines du lancement, Eric, Marc-Antoine, Stéphane, Oscar, Marc, Nuno et Birgit(1) reviennent sur leurs attentes et leurs contributions à la réussite de ce projet.

Nous avons pour objectif de créer de la rupture. Nous avons opté pour la construction d’une plateforme de partage et nous savons que la réussite passera par la création d’une communauté dynamique et attractive des apporteurs de solutions industrielles. Là est notre enjeu ! Rappelle Eric, ambassadeur du projet depuis la première heure.

Avoir une visibilité sur toute l’offre du Symop

Pour Nuno, la digital workplace permettra avant tout une meilleure connaissance des actualités de la filière, des avantages proposés aux adhérents et des projets initiés par le Symop.

Comme le rappelle Marc, les sites web actuels contiennent beaucoup d’informations, et pourtant on n’y trouve rien parce que tout est mélangé. Dans la digital worplace il souhaite que les informations soient classées par thèmes, par sujet et soient accessibles plus facilement.

Noyé sous les mails et sur les flux d’actualité des réseaux sociaux, Marc-Antoine perçoit immédiatement la valeur ajoutée d’une approche omnicanale qui permettra de centraliser au même endroit toutes les informations dont il a ou aura besoin à un moment donné.

 

Apprendre à connaitre et entrer en contact avec les autres adhérents

Adhérer à une organisation professionnelle c’est avant tout pouvoir échanger avec ses paires dans un environnement neutre. Mais adhérer au Symop c’est également intégrer un réseau beaucoup large constitué d’offreurs de solutions complémentaires les uns des autres.

L’annuaire, transversal à l’ensemble des technologies, sera un moyen simple et efficace pour mettre en contact les différents membres du Symop, identifier des clients, des fournisseurs ou des partenaires potentiels, comme l’explique Stéphane.

 

Promouvoir mes savoir-faire auprès du réseau

Grâce au forum BtoB, Oscar souhaite pouvoir interagir avec tous des adhérents, partager des expériences, communiquer sur des réalisations, de nouvelles offres et de nouveaux services de son entreprise à destination des autres adhérents. Il entend profiter de la boite à idées pour faire émerger des projets, des innovations…

Une meilleure connaissance des adhérents permettra de développer des synergies. Voir un peu comment on peut travailler ensemble, dans un sens comme dans l’autre, comment des adhérents pourront répondre à mon besoin, ou comment on pourra créer du business ensemble, comme l’explique Nuno.

Gérer mes préférences sous la forme d’abonnements à des communautés

Les communautés d’intérêts sont au cœur même du projet. Qu’elles soient technologiques, thématiques, servicielles ou sectorielles, les communautés proposeront une palette d’applications destinées à faciliter la communication, la collaboration et le travail entre leurs membres.

Selon Oscar, elles permettront de recevoir des communications ciblées, de participer à des évènements, de partager des sondages et de profiter du soutien du Symop et des autres membres de la communauté pour faire émerger des projets collectifs.

Membre active du club RH, Birgit souhaite gagner en proximité avec le Symop et les autres adhérents partageant ses préoccupations du quotidien. Pour profiter des expériences des autres et s’en inspirer, pour être plus réactive sur les sujets et pour se sentir encore plus comme une équipe !

 

Adapter le volume de mails à mes besoins

Marc entend pourvoir personnaliser la quantité et la fréquence des informations qu’il reçoit en personnalisant ses notifications. En tant que chef d’entreprise, il souhaite également que ses collaborateurs puissent bénéficier en direct des services et informations du Symop sans avoir à les dispatcher lui-même.

Marc anticipe aussi sur les évolutions à venir : Ajuster le niveau de service fourni aux besoins réels de chaque entreprise adhérente, c’est aussi un des objectifs de la plateforme !

 

Un travail d’équipe

Si Stéphane et Birgit sont très impatients de voir le résultat du travail accompli, d’autres, comme Marc, privilégient une vision à long terme et évolutive :

C’est un outil qui doit durer longtemps et qui va évoluer, il ne faut pas courir ni griller les étapes, mais dès que c’est prêt à 75 % on peut le lancer et continuer à l’adapter !

Ils se sont fortement investis, ont donnée de leur temps pour participer aux ateliers et nous ont permis de façonner sur mesure notre projet. Nous tenions à remercier tous les adhérents qui nous ont accompagné durant ces longs moins de labeur et nous accompagnent encore sur la suite du projet.

(1) Eric Fresnel, Président de Sleever international, Marc-Antoine Serillon, Chef de projet marketing chez Creative-it, Oscar Rojo, Directeur marketing et Socaps, Marc Troia, Directeur général de Huron, Stéphane Crepet, CEO de Productys, Nuno Dos Reis, Directeur général de Deltamu et Birgit Staudinger, Assistante de direction chez Emag Milano

 

Sur le même sujet :