Un peu plus de la moitié des PME déclarent avoir engagé leur transformation digitale

Un peu plus de la moitié des dirigeants de PME interrogés dans le cadre du baromètre BPI/Rexecode déclarent que leur entreprise a entamé sa transformation digitale. Les principaux outils utilisés sont les outils informatiques de suivi des activités, le cloud et les réseaux sociaux. Moins de la moitié des PME ont adopté la vente en ligne.

Pour ces entreprises, le processus s’opère principalement dans l’organisation de l’entreprise (82 %), en mettant en place des outils informatiques pour favoriser le travail collaboratif ou en associant les équipes opérationnelles au projet de transformation digitale par exemple, puis dans l’optimisation de la production (56 %) et la relation client (55 %). On observe que moins d’un tiers des PME (29 %) ont élaboré des partenariats dans la mise en œuvre de cette transition.

Pour les 47 % des dirigeants qui n’ont pas entamé leur transformation digitale, près de la moitié ne se sentent pas concernées par ce sujet, les autres par manque d’intérêt ou de temps ou encore parce qu’ils jugent que ce n’est pas encore le bon moment pour l’entreprise pour initier cette transformation. La complexité du sujet et le manque de compétences en interne sont également les principaux obstacles rencontrés par les PME ayant entamé leur transformation.

L’impact anticipé de la digitalisation dans les cinq années à venir est globalement positif que ce soit sur le chiffre d’affaires, la rentabilité et l’investissement et dans une moindre mesure sur le nombre d’employés.

sources : Baromètre « Trésorerie, Investissement et Croissance des PME », Novembre 2019 – BPI Rexecode