Success story Mécanat Précision : un cap technologique franchi, un pari sur l’avenir réussi

Jm Jacquet devant une machine-outil Mécanat

GAGNER EN QUALITÉ ET DIVERSIFIER LA PRODUCTION

Fondée en 1998, MÉCANAT PRÉCISION a connu des difficultés. Elle est reprise en 2011. Durant cette année, l’organisation de la structure est repensée, les ateliers sont regroupés. Un management visuel est mis en place. Spécialiste des prototypes, moyennes séries industrielles et grandes séries aéronautiques en métaux durs (titane, inconel, inox,…), l’entreprise industrialise 5 pièces par semaine sur un parc de 20 machines.

En 2012, il faut investir pour passer une étape technique indispensable et garder la confiance des grands donneurs d’ordres, soit 90 % des 40 clients réguliers de l’entreprise, en France et à l’étranger. En effet, en raison de l’orientation de son activité (prototypes et pièces complexes), le parc machines dont dispose MÉCANAT est alors principalement constitué d’équipements ne disposant pas de mesureurs d’outils ni de convoyeur.

Avec le soutien de la région Limousin, l’entreprise acquiert 3 machines-outils dont une fraiseuse 5 axes. Celle-ci va jouer un rôle stratégique : intégrant une technologie de mesure par palpage programmée par commande numérique, elle permet de mesurer directement le matériau brut sur la machine et d’effectuer les corrections pour adapter l’usinage à la réalité de la pièce. La totalité de l’usinage est validé en simulation et les risques d’erreur sont diminués de 2 à 3%. Plus significatif qu’il n’y paraît lorsque l’on parle de produits d’une valeur unitaire de 50 à 100 K€ qui peuvent être uniques…

Nous avons pu donner confiance à nos partenaires et sommes en bonne voie de développer notre clientèle

De surcroît, le ramassage des copeaux comme le montage manuel des outils sont supprimés et un gain de temps estimé à 20 %, dégagé. Grâce à ce progrès et aux performances de la machine, de nouveaux types de pièces sont fabriqués. Les collaborateurs, formés à la programmation et à la mesure en ligne, se sont en outre trouvés valorisés et encouragés par l’image de marque de leur entreprise, devenue une SAS de 49 salariés pour plus de 6 millions d’euros de CA, intégrée dans le groupe EUCLIDE Industrie (14 M€ de CA pour 100 salariés).

Parrains : Huron, Renishaw et Siemens