Success story Lucas France : découpe laser hi-tech pour débloquer de nouveaux marchés

OPTIMISER LE PROCESS ET LES COÛTS, GAGNER EN TEMPS ET EN PRÉCISION

L’entreprise girondine conçoit et fabrique des axes et des robots linéaires rigides pour le marché des intégrateurs et des fabricants de robots, avec un grand nombre d’applications : automobile, aéronautique, soudage, traitement de surface, contrôle, tri, palettisation… Mais la spécificité de la société LUCAS est aussi d’être l’inventeur du lean robotic system, qui permet de faire des changements d’orientations de 0 à 360° dans tous les axes. Ses 2 machines de découpe nécessitant une quantité de gaz importante, elle désirait optimiser son process pour intégrer des économies sur ce poste.
C’est ainsi que LUCAS opte pour une machine de découpe laser de dernière génération pourvue d’un stockeur qui doit être préchargé. Positionnée en début de ligne de production, la nouvelle machine remplace deux machines veillissantes et supprime l’étape d’usinage. Les pièces passent directement du laser à la peinture puis elles sont assemblées dans l’atelier et non plus soudées, ce qui induit un gain de temps dans le processus de fabrication et un gain de place non négligeable.

Le rôle de la nouvelle machine de découpe laser est stratégique : tout part du laser

Les bénéfices de l’opération sont immédiats : moins de chutes, moins de matière première utilisée, une fabrication plus rapide et plus performante qui se répercute d’ailleurs sur le prix de vente des robots. Le niveau de précision atteint est élevé, même sur les pièces épaisses. La tâche des opérateurs est ainsi moins pénible, avec des temps de manipulation réduits. De plus, cette acquisition a généré plusieurs embauches au sein de l’entreprise. LUCAS bénéficie pleinement des apports du nouvel équipement. Ce dernier n’a pas seulement permis à la société de conserver des marchés menacés ; il a également contribué à débloquer des marchés dans des secteurs connus par l’entreprise mais qu’elle n’arrivait pas à toucher jusque là. Enfin LUCAS a pu diversifier sa production et lancer une nouvelle génération de poutres de robots.

Parrain : Amada