Success story E.C.R.I. : petite par la taille, grande par l’envie d’innover

robot ergonomique ECRI

AMÉLIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL, DIMINUER LE TEMPS DE PRODUCTION

E.C.R.I. est créée en 1995. D’abord bureau d’études en conception d’outillage de presse, l’entreprise développe son activité. Dès 2001, un atelier de fabrication de pièces métalliques est ouvert. Le découpage et l’emboutissage de métaux en feuilles sont aujourd’hui la spécialité de la société qui l’exerce pour des secteurs d’activités comme l’automobile, le chauffage industriel, la sécurité et la signalisation, l’aménagement ou le mobilier urbain.

Les clients sont exigeants et en constante évolution technologique, E.C.R.I. adopte donc une stratégie d’investissement qui lui permet d’avoir un parc machine compétitif, répondant aux besoins industriels, ainsi que du personnel régulièrement formé aux nouvelles technologies.

Malgré sa taille, l’entreprise ne manque pas d’ambition et vise de nouveaux marchés nécessitant de réaliser des pièces plus complexes. Un client l’interroge justement. Il souhaite souder 8 000 à 10 000 pièces par an. E.C.R.I. étudie plusieurs solutions. Une augmentation de la capacité de production est indispensable pour diminuer le coût à qualité au moins égale. Le délai de livraison doit être réduit. La décision s’impose : elle va investir dans un robot de soudure 6 axes.

Le robot a suscité l’intérêt de nos clients : notre CA soudure a tout simplement augmenté de 8 % !

Le défi est relevé. Capacité de soudure accrue de manière significative, temps de production réduit de 20% tout en diminuant la consommation d’énergie de 27 % à qualité constante des soudures. Autre atout majeur de cet investissement, l’ergonomie comme l’environnement de travail sont optimisés : le chargement/ déchargement du poste est facilité, les positions courbées sont supprimées. Les émissions de fumées diminuent de 40 % et la distance homme-machine est augmentée qui permet aux opérateurs de ne plus porter de protections au moment du soudage des pièces.

Enfin, une femme, agent de production est formée aux nouvelles techniques de soudage : elle programme désormais le robot. Un jeune diplômé de l’UTC* vient de la rejoindre en tant que responsable de production. Les entreprises de cette taille à se lancer en robotique sont encore peu nombreuses. E.C.R.I montre la voie !

* Université technique de Compiègne

Parrain : Valk Welding