Success story Abotech : un logiciel pour (re)localiser la production

PRODUIRE MIEUX, PLUS VITE, À UN PRIX COMPÉTITIF

PME de 16 personnes, ABOTECH a été créée en 2005. Son activité : la chaudronnerie industrielle et plus particulièrement la fabrication de pièces unitaires monumentales ou petites séries. Pour faire face à la demande d’un fabricant de concasseurs pour l’extraction minière, la société se trouve devant un défi de taille : fabriquer mieux, plus vite, à un prix compétitif, dans un secteur fortement concurrencé par la main d’oeuvre à bas coût.

ABOTECH décide d’investir dans un logiciel PHL permettant de programmer hors ligne un robot de soudage à l’arc. La programmation s’effectue donc en temps masqué à partir de modèles CAO 3D sur une scène virtuelle. Pendant ce temps, le robot continue de produire. Des pièces de 3 m d’envergure pesant entre 2 et 3 tonnes peuvent désormais être soudées à Trambly. Grâce à cette solution robotisée et au logiciel qui l’assiste, la production est repensée et peut être localisée en France. Les résultats ne se font, en effet, pas attendre : réduction des temps de soudage de 16 à 4 heures avec des volumes traités en augmentation de 40 %. Quant à la qualité des produits, elle est incontestable : la répétabilité est optimisée tout comme la précision des soudures nécessitant des angles complexes, à présent calculés par le logiciel.

Cet investissement nous a permis de réagir à la pression des pays low-cost et d’orchestrer la conquête de nouveaux marchés.

Désormais, les opérateurs travaillent dans des conditions de sécurité accrue, sans s’exposer aux risques inhérents à des manipulations inadéquates. Le personnel concerné bénéficie d’une montée en compétence avec, notamment, une formation théorique et pratique d’un opérateur et d’un technicien du bureau d’études.

En outre, ABOTECH envisage d’embaucher à terme 2 à 3 personnes. Cet équipement démontre la compétitivité d’ABOTECH en termes de soudage de grandes pièces en France. Au vu de son carnet de commandes bien rempli, la société envisage d’acquérir un nouveau robot. Elle aborde aussi une étape de R&D, avec la mise en place d’outillages universels qui vont lui permettre de s’affirmer encore sur le marché des pièces unitaires.

Parrain : Alma