Rendez-vous le jeudi 24 juin de 17h à 19h pour l’Assemblée générale « digitale » du Symop

Outre la partie statutaire et la présentation du projet de rapprochement entre le Symop et Evolis, un échange en direct sur le thème « Adapter l’outil productif français : Pourquoi ? Comment ? » entre Frédéric Sanchez et Romain Bonenfant sera proposé aux adhérents du Symop.

Frédéric Sanchez

Diplômé d’HEC et de Sciences-Po Paris, et titulaire d’un DEA d’Économie de l’Université Paris-Dauphine, Frédéric Sanchez a commencé sa carrière en 1985 chez Renault au Mexique et aux U.S.A. Il a ensuite rejoint, fin 1987, le Cabinet Ernst & Young en tant que Directeur de Mission. En 1990, il a intégré le groupe Fives-Lille, au sein duquel il occupa différentes fonctions avant d’en devenir le Directeur Administratif et Financier en 1994, puis Directeur Général en 1997, et Président du Directoire en 2002.

Fives – nouveau nom de la « Compagnie de Fives-Lille » depuis 2007 – est devenue en 2018 une Société par Actions Simplifiée (SAS), dirigée par Frédéric Sanchez, son Président, qui s’appuie sur un Directeur Général Délégué, ainsi que sur un Comité de Surveillance.

Sous sa direction, Fives a accéléré son développement en renforçant sa présence à l’international et son portefeuille d’activités au travers d’acquisitions majeures et avec l’ouverture de bureaux régionaux en Asie, en Russie, en Amérique Latine et au Moyen-Orient. Depuis 2002, le chiffre d’affaires du Groupe a triplé.

Romain Bonenfant

Depuis septembre 2020, Romain Bonenfant est Chef du service de l’Industrie au sein de la Direction Générale des Entreprises (DGE). Il exerçait précédemment les fonctions de sous-directeur des réseaux et des usages numériques.

Diplômé de l’École polytechnique et ingénieur des mines, il a commencé sa carrière en 2006 dans les institutions européennes, à la Direction Générale de la Concurrence de la Commission Européenne en tant que rapporteur d’affaires de concentrations ou d’antitrust, puis à la représentation permanente de la France auprès de l’Union Européenne sur les dossiers liés à l’économie numérique et à la culture.

Il a ensuite intégré, en 2012, l’ARCEP, où il était Directeur chargé de la régulation des réseaux fixes haut débit / très haut débit avant d’être nommé, en 2016, Conseiller entreprises, affaires industrielles au sein du cabinet du Premier ministre.

Il a ensuite travaillé 2 ans dans le conseil en stratégie, pour le compte d’entreprises industrielles, avant de rejoindre la DGE.

 

RENDEZ-VOUS
Jeudi 24 juin 2021
de 17h00 à 19h00
en digital