Mot du nouveau président du groupe PAPIER : Thierry Le Guillou

Je remercie tous les adhérents du Groupe PAPIER du Symop de la confiance qu’ils m’ont témoigné lors de mon élection. Mon action s’inscrira dans la continuité de celle de mon prédécesseur Franck Rettmeyer, qui a exercé cette fonction pendant 18 ans.

Je souhaite exprimer au nom de tous, notre gratitude pour son action. Nous avons tous apprécié sa connaissance et sa vision de l’industrie papetière, mais aussi son charisme, son implication et son humour. Franck est aussi à l’origine de ma nomination et je sais que je peux compter sur lui pour mener à bien mes nouvelles missions.

Notre groupe constitué aujourd’hui de 23 adhérents, est en mesure d’apporter une large gamme de solutions françaises à une industrie papetière qui peut rester optimiste quant à son évolution. Malgré un recul du besoin de papiers à usage graphique, conséquence directe de la révolution numérique, l’industrie papetière française, enregistre une hausse de 3 % de son CA en 2017. Cette hausse devrait persister puisqu’elle s’appuie sur :

  • L’accélération du e-commerce qui impacte l’emballage et les caisses cartons.
  • L’augmentation des besoins en sac en papier du fait des nouvelles réglementations qui limitent l’utilisation des sacs en plastique.

Compte tenu des effets désastreux de l’emballage plastique sur l’environnement, on peut penser que notre petite fibre cellulosique biodégradable a encore de beaux jours devant elle.

Concernant les objectifs pour le groupe PAPIER du Symop, ils sont divers et variés. Entre autres il est important de rappeler le rôle que peut jouer le Symop et la valeur ajoutée qu’il représente auprès de nos adhérents.

En parallèle, il me semble aussi nécessaire de lancer une consultation pour identifier leurs attentes et initier des missions pragmatiques qui pourraient être confiées au Symop. Sur certains pays, nous allons devoir réfléchir à un nouveau format de Colloque, et de façon plus générale engager une réflexion sur notre mode de communication pour tenir compte des fortes évolutions constatées dans ce domaine et entrer de plein pied dans l’ère du digital.

Il va de soi que ces objectifs ne seront atteints qu’avec le support de toute l’équipe du Symop et tout particulièrement de Gilles Gaubert qui s’occupe fidèlement de notre groupe papier depuis plusieurs années.

Thierry Le Guillou
Vice-Président
Kadant Lamort