Intelligence artificielle et normalisation : vers plus de fiabilité