[COVID-19] Point sur les fermetures des sites des constructeurs

Les plus grands équipementiers européens maintiennent pour la plupart leurs usines ouvertes, alors que les constructeurs suspendent leur production en réponse à l’épidémie de coronavirus.

Équipementiers européens

Le fabricant italien de freins Brembo et les manufacturiers Michelin et Pirelli ont annoncé que certaines de leurs usines fermeraient temporairement, mais Bosch, Continental, Valeo and ZF Friedrichshafen prévoyaient encore mercredi après-midi de continuer à faire tourner leurs usines.

Tous les fournisseurs ont toutefois indiqué que la situation pourrait changer si les constructeurs réduisent leurs commandes et dépendait également des mesures qui pourraient être prises par les gouvernements pour lutter contre l’épidémie. De nombreux fournisseurs européens produisent des pièces pour des marchés dans le monde qui ne sont pas actuellement durement touchés par des restrictions.

Un porte-parole de Valeo a indiqué que les commandes actuelles étaient suffisantes pour que toutes les usines restent en activité pour l’instant.

 

Constructeurs

Ford

La production de véhicules et de moteurs sera suspendue dans les usines de Ford en Europe continentale à compter du jeudi 19 mars, a annoncé le constructeur. L’arrêt de la production pourrait durer plusieurs semaines.

L’usine de Ford à Valence, en Espagne, est à l’arrêt depuis lundi. Les sites de Cologne et Sarrelouis, en Allemagne, et l’usine de Craiova, en Roumanie, le seront à partir de demain. Le coronavirus a un énorme impact “sur nos employés, nos concessionnaires, nos fournisseurs et nos clients, ainsi que sur la société européenne dans son ensemble”, a expliqué Stuart Rowley, président de Ford Europe. Le constructeur espère que la fermeture de ses sites sera de courte durée, mais cela dépendra d’une série de facteurs, parmi lesquels la propagation de l’épidémie, les restrictions de déplacement dans les différents pays, la capacité d’approvisionnement en pièces et le retour des clients dans les concessions, dont un grand nombre sont aujourd’hui fermées dans le cadre des mesures prises par les gouvernements.
Ford emploie près de 20 000 personnes dans ses usines en Allemagne, en Espagne et en Roumanie. Les sites du constructeur à Bridgend et Dagenham, au Royaume-Uni, qui fabriquent des moteurs (ils fournissent Jaguar Land Rover et des usines Ford), restent pour l’instant ouverts. Il en va de même pour les usines de Ford en Turquie

BMW

BMW a annoncé ce matin, lors de la sa conférence de presse annuelle détaillant les résultats de 2019 publiés la semaine dernière, qu’il allait fermer ses usines en Europe et son usine de Rosslyn en Afrique du Sud à partir d’aujourd’hui, en raison de l’épidémie de coronavirus. Ces usines représentent la moitié de la capacité de production du constructeur. L’interruption de la production est prévue jusqu’au 19 avril. “Comme pour beaucoup de biens, la demande automobile va nettement baisser”, a expliqué le patron de BMW, Oliver Zipse. “Les mesures liées au coronavirus auront un impact significatif” sur les résultats de l’année 2020, a indiqué Nicolas Peter, directeur financier de l’entreprise.

Nissan

Nissan a annoncé la fermeture de son usine de Sunderland au Royaume-Uni en raison d’un manque de pièces dû à l’épidémie de coronavirus et à la chute de la demande;

Renault – Maroc

L’activité s’arrêterait chez Renault à Tanger & Casablanca