[COVID-19] 2e volet du fonds de solidarité pour les TPE, micro-entrepreneurs et indépendants

Depuis plusieurs semaines, l’épidémie du COVID-19 frappe durement les TPE, micro-entrepreneurs et indépendants. Pour eux, l’État et les Régions ont créé un fonds de solidarité dont les capacités d’intervention seront prochainement portées à 7 milliards d’euros.

Depuis le 1er avril, le premier volet de ce fonds de solidarité permet de demander une aide pouvant aller jusqu’à 1 500 €.

Les Régions ont décidé de contribuer à hauteur de 250 millions d’euros au fonds de solidarité. La Région Île-de-France y participe pour près de 76 millions d’euros, soit plus de 30 % de l’apport de l’ensemble des Régions.

Une aide complémentaire, comprise entre 2 000 € et 5 000 € en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise, peut donc être demandée dès aujourd’hui. 

Quatre conditions doivent être réunies pour demander cette aide complémentaire :

  • avoir bénéficié d’une aide au titre du premier volet du fonds de solidarité ;
  • employer au 1er mars 2020 au moins un salarié, en CDI ou en CDD ;
  • constater un solde négatif entre l’actif disponible et la somme des dettes exigibles à 30 jours et des charges fixes, dont les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et d’avril ;
  • s’être vu refuser depuis le 1er mars un prêt de trésorerie d’un montant raisonnable (soit d’un montant inférieur à 25 % du CA).

Un numéro de téléphone unique est également disponible à la Région pour répondre à toutes les demandes : 01 53 85 53 85.