Comment les entreprises françaises de la machine-outil s’attaquent au marché Chinois ?

Dans le cadre du prochain salon international de la machine-outil en Chine (CIMT), qui se tiendra à Pékin du 15 au 20 avril, le Symop organise un « pavillon France » avec une dizaine d’entreprises du secteur.

Cette action collective vise à accompagner le développement des fabricants français à l’export, à favoriser les synergies entre offreurs et à soutenir l’essor des technologies françaises sur un marché fortement concurrentiel.

La Chine représente le 2e marché client de la France sur le secteur des machines d’usinage et de formage, avec 599 millions d’euros de ventes2 réalisés en 2018.

Le marché aéronautique chinois est un secteur à fort potentiel pour les acteurs français, souligne Eric Sun de Numalliance

Même si le savoir-faire technologique et industriel français est reconnu dans le monde, la Chine reste un marché difficile à aborder pour les entreprises françaises compte tenu de sa spécificité.

La Chine est un pays aux dimensions très étendues. C’est un marché en constante évolution dont les spécificités culturelles nécessitent d’adapter fortement l’approche et le comportement des entreprises françaises, rappelle Cosimi Corleto de STIL

Pour augmenter leurs chances à l’exportation, les entreprises françaises choisissent d’unir leurs efforts. Ainsi, le Symop et ses partenaires les accompagnent afin de faciliter leurs démarches et de les mettre en relation avec des acteurs locaux. C’est aussi l’occasion de travailler en réseau.

Dans une démarche de rapprochement entre les industriels français et chinois, les entreprises Françaises du Symop et celles du C.M.T.B.A en Chine ont eu l’occasion de se réunir à plusieurs reprises pour définir des axes de coopération. Arnaud Sabia (société CERI), Président du groupe Machine-outil du Symop, et Mao Yufeng, Président du C.M.T.B.A, ont signé en 2017 un « Memorandum of Understanding » axé sur les technologies de production.

Sur le plan commercial, le Symop accompagne des délégations d’entreprises françaises en Chine, depuis 4 ans. La prochaine édition du salon China International Machine Tool Show (CIMT), qui aura lieu du 15 au 20 avril 2019 à Pékin, est une occasion majeure pour les entreprises françaises de gagner en visibilité auprès des clients finaux et des partenaires locaux. Le fait d’exposer sur un pavillon français commun a permis aux sociétés de réserver des surfaces plus importantes qu’individuellement et de disposer d’un meilleur emplacement et d’une meilleure visibilité.

Cela contribue à donner une image high tech de l’offre Française. Et vis-à-vis des autorités françaises, cela nous permet de peut-être faire prendre conscience auxdites autorités de notre besoin de soutien à l’exportation vers ce marché, confie François DUVAL de Fives Machining

Elles pourront montrer leur offre et leur savoir-faire, organiser des rendez-vous d’affaires, renforcer leur réseau sur ce marché, tout en illustrant la complémentarité de l’offre industrielle française.

La proximité avec des grands noms comme le groupe Fives apporte caution et légitimité aux plus petits, précise Pierre Dauvergne de GO2cam

La délégation française aura également l’occasion de rencontrer les correspondants économiques locaux (ambassade, BPI France, Business France China).

 

Retrouvez dans l’article en téléchargement ci-dessous les présentations des entreprises qui composeront la délégation Française au CIMT ainsi que leur analyse des clés pour réussir sur le marché chinois.