3 questions à Patrick Fievet, nouveau président du groupe Mesure-Vision-Contrôle

Le 26 novembre dernier, à la suite d’un appel à candidatures, Patrick Fievet, dirigeant de la société MAHR, a été élu président du groupe Mesure-Vision-Contrôle. Quelques mois après sa prise de fonction, il répond à nos questions.

En quelques lignes, dites-nous qui vous êtes.

[PF] : J’ai travaillé dans différents secteurs de l’industrie : les semi-conducteurs chez Siemens et STm, les systèmes de test de composants chez Schlumberger, la connectique et les câbles chez Nexans, la fixation en plasturgie et depuis 2012 le marché de la mesure dimensionnelle dans le groupe Mahr. Mahr est une ETI allemande de 2 000 personnes dans le monde qui propose des systèmes de mesure dimensionnelle de précision. Mahr France et sa filiale SMPR proposent des solutions catalogues ou sur cahier des charges client.

Quelle est votre vision du secteur que vous représentez et de ses acteurs ?

[PF] : Le groupe MVC couvre un grand nombre de technologies avec une offre cumulée permettant de répondre aux différentes demandes du marché français. Les produits du groupe MVC sont présents dans pratiquement toutes les entreprises car ils sont à la base du contrôle et du management de la qualité.

En tant que Président, quelle est votre mission personnelle au sein de ce groupe ?

[PF] : Je souhaite arriver à fédérer l’ensemble des adhérents MVC en proposant des missions entre adhérents MVC mais aussi en développant les échanges avec les autres groupes du Symop ou de la FIM. Que les adhérents trouvent un bénéfice direct à leur adhésion et que le groupe leur offre une caisse de résonance à l’intérieur du Symop.

 

J’ai pour ambition d’arriver à mettre en place des projets concrets liés à des sujets d’actualité (industrie 4.0, fabrication additive, nouvelles énergies, développement durable…) en fédérant différents membres autour d’un projet commun.