Fabrication additive

La fabrication additive constitue une nouvelle technologie consistant à ajouter de la matière (en opposition aux technologies dites « soustractives ») pour fabriquer directement des pièces. Elle redéfinit entièrement la façon avec laquelle les industriels conçoivent et développent leurs produits et ouvrent les marchés vers de nouveaux modèles économiques.
Les deux grands avantages de la fabrication additive par rapport à d’autres procédés de production de pièces sont la réalisation compétitive de pièces aux formes complexes (permettant par exemple l’ajout de fonctions, la réduction de la masse des pièces et la réduction du nombre de pièces au sein d’une structure induisant ainsi un gain au niveau de l’assemblage) et la possibilité de réaliser de très petites séries flexibles, favorisant ainsi la personnalisation à grande échelle. Ces caractéristiques vont également permettre de favoriser des approches systémiques très intégrées en association avec de nouvelles capacités d’apport d’électronique au plus près du besoin (internet des objets).
En cohérence avec les travaux engagés notamment au sein de l’Alliance pour l’Industrie du Futur (AIF), les acteurs de l’offre des technologies de fabrication additive travaillent ensemble, tout au long de la chaîne de valeur (logiciels, matériaux, gaz, machines, post-traitement, BER) pour industrialiser ces technologies sur les marchés industrielles et favoriser leur utilisation.

Le groupe « Fabrication additive » du Symop regroupe ainsi les offreurs industriels (français et importateur) sur l’ensemble des maillons de la chaine de valeur de la FA : matériaux, logiciels, gaz, machines, process, contrôle, post-traitement (thermique, surfacique, décoration, reprises, etc.) et BER en reconnaissant les différences métal/polymères.
Les offreurs de technologies de fabrication additive travailleront en priorité sur les sujets suivants :

• Réalisation d’une Cartographie des offreurs de technologies de fabrication additive pour rendre cette offre lisible et visible,

• L’élaboration d’un pilote d’un programme (3DStartPME) d’accompagnement des PMEs pour intégrer de la Fabrication Additive dans leur production,

• Elaboration de référentiels normatifs pour accompagner la sécurité des opérateurs lors des opération de fabrication additive.