Conjoncture du 3ème trimestre 2016

Jusqu’au début 2016, la croissance française a été soutenue par un cumul de facteurs favorables. Les résultats d’exploitation des entreprises se sont améliorés et le taux d’utilisation des capacités de production s’est en partie redressé dans l’industrie manufacturière. Le PIB a progressé de manière dynamique au premier trimestre, avant de reculer au deuxième trimestre. L’origine de ce profil heurté tient notamment à la mesure de sur-amortissement qui a entraîné une accélération très vive de l’investissement productif en début d’année.

Après cette baisse, la croissance devrait revenir au troisième trimestre mais resterait moins dynamique.

Téléchargez le point de conjoncture Symop du 3ème T 2016 ICI.